Born Motor fait 2000 € d’économie par moto grâce à l’impression 3D

moto fabriqué par impression 3d

Alors que de nombreux secteurs d’activité ont déjà démontré l’utilité de l’impression 3D dans la réduction des coûts de production, le constructeur de moto Born Motor révèle avoir économisé 2000 € par véhicule grâce à cette technologie ! Pour réaliser une telle économie, point de machine industrielle, mais une « simple » imprimante 3D de bureau à 2500 €.

Séduit par les nombreux avantages de l’impression 3D parmi lesquels sa capacité de personnalisation, l’entreprise espagnole a investi dans le modèle Sigma de son compatriote BCN3D. Utilisée en complément de ses outils traditionnels, machines CNC et autres découpeuses laser, l’imprimante 3D a été utilisée pour créer différentes pièces en plastique.

Mettant en lumière de façon très concrète les bénéfices de l’impression 3D pour une entreprise, le retour d’expérience de Born Motor souligne en premier lieu la souplesse de conception de cette technologie par apport aux techniques classiques.

Non seulement l’impression 3D autorise des formes beaucoup plus complexes, mais elle permet de tester une multitude de designs avant d’opter pour le modèle définitif. Le large éventail de matériaux disponibles avec cette imprimante 3D, des filaments classiques ABS et PLA aux plus techniques comme le TPE ou le PET-G, est un autre atout.

Des pièces de moto imprimées sur une imprimante 3D de bureau

Honda CB250

Illustrant l’importance pour une entreprise d’identifier clairement ses besoins et comment elle peut tirer profit de l’impression 3D dans ses activités, Born Motor confie avoir utilisé l’impression 3D uniquement sur les pièces dont elle pouvait réduire le poids et le coût. L’entreprise qui produit beaucoup de motos en édition limitée, a par exemple imprimé un boîtier de tableau de bord pour une Honda CB250.

Démontrant la pertinence de l’impression par apports aux outils classiques, la pièce a été imprimée en 5 heures pour seulement 6 euros. En fabrication artisanale, il aurait fallu 24 heures pour un coût de 1500 €, et 2-3 semaines pour 250 € si la pièce avait été usinée.

Non seulement le témoignage Born Motor démontre l’impact de l’impression 3D sur la conception et les temps de production, mais aussi les capacités d’une imprimante 3D de bureau dans un environnement professionnel. Proposée à 4470 €, la dernière née de BCN3D baptisée Sigmax, reste encore très abordable, même pour une petite entreprise.

Cette version optimisée dispose d’un volume de fabrication revu à la hausse de 420 x 297 x 210 mm ainsi qu’un double extrudeur indépendant. Des fabricants d’imprimantes 3D font aussi la démonstration de leur technologie d’impression 3D en fabricant des motos. On pense notamment à la Neva, une moto électrique presque entièrement imprimée en 3D par BigRep, ou encore la 3D Rider de Zortrax.

Dans la continuité de cet article, Primante 3D vous recommande la lecture de sa dernière interview où 4 experts donnent leurs conseils pour intégrer l’impression 3D en entreprise.