Accueil » Matériaux » BCN3D lance un pack pour rendre plus accessible l’impression 3D métal

BCN3D lance un pack pour rendre plus accessible l’impression 3D métal

BNC3D lance un pack pour rendre accessible l'impression 3D métal sur ses imprimantes 3D

Longtemps chasse gardée des systèmes industriels à laser, l’impression 3D métal fait depuis quelques années une percée remarquée dans le FDM. La possibilité de pouvoir imprimer des pièces métalliques sur des imprimantes 3D de bureau améliorées, sans les contraintes de coût et de sécurité des poudres métalliques, fait de plus en plus d’émules. Le dernier en date et qu’on attendait par forcément sur ce créneau, est le fabricant d’imprimantes 3D espagnol BCN3D.

En préambule du Formnext de retour la semaine prochaine, l’entreprise barcelonaise vient d’annoncer le lancement d’un nouveau module complémentaire Metal Pack qui permettra l’impression 3D métal sur sa gamme d’imprimantes Epsilon. Une mise à niveau importante pour les adeptes de la marque espagnol, qui seront désormais en capacité d’imprimer de pièces métalliques solides à un prix abordable. BCN3D affirme que les pièces en question auraient un comportement pratiquement identique à celles produites par MIM ou CNC.

Ce pack comprendra une bobine d’Ultrafuse® 316L d’ Ultrafuse® 17-4PH de 3kg , l’adhésif Magigoo 316L spécifiquement prévu pour faire adhérer ce métal, mais qui est également compatible avec le 17-4PH, deux nouveaux Hotend Ms et les nouveaux BCN3D Brass Wipers for Metal. Sur la nature de ces derniers, BCN3D explique qu’il s’agit de brosses servant à maintenir la buse propre pendant le processus d’insertion du matériel métal. Le fabricant publiera également un add-on pour le nouveau logiciel de tranchage BCN3D Stratos dédié à l’impression métal qui inclura des profils d’impression élaborés pour la série BCN3D Epsilon.

« Nos clients pourront tirer le meilleur parti de l’impression 3D en obtenant des pièces métalliques de qualité industrielle »

pièces métalliques avec le pack métal de BCN3D

À noter que la solution proposée par BCN3D n’inclut pas la phase de post-traitement que sont les opérations de déliantage et de frittage une fois l’impression terminée. Les utilisateurs devront se doter de l’équipement nécessaire, ou bien passer par le réseau actuel de fournisseurs de services autorisés Forward AM. Le résultat serait une pièce finale composée à presque 100% d’acier inoxydable solide.

« L’ensemble de l’industrie de l’AM court après l’impression 3D en métal. Mais la vérité est que, de nos jours, les solutions abordables disponibles, s’il y en a, sont très rares. » Constate Eric Pallarés, directeur technique de BCN3D. « Avec le lancement du Metal Pack chez BCN3D, nous sommes ravis de pouvoir tirer parti des décennies d’expérience de BASF dans la technologie MIM appliquée à l’extrusion et au post-traitement des métaux. En combinaison avec notre écosystème d’impression 3D existant, cela devient une solution de bout en bout et accessible pour le prototypage fonctionnel. Nos clients pourront tirer le meilleur parti de l’impression 3D en obtenant des pièces métalliques de qualité industrielle, en quelques jours et sans tracas. »

Les premières unités du Metal Pack seront livrées en janvier 2022 au prix de 1 099 € HT. La solution fera ses débuts officiels au salon le plus important du secteur, FORMNEXT (16-19 novembre 2021), sur le stand BCN3D 12.1 B41.

Alexandre Moussion