Jweel : une plateforme pour imprimer vos bijoux en 3D !

le site jweel imprime vos bijoux en 3d

Si le marché de la bijouterie fait plutôt grise mine en ce moment en France, une start-up strasbourgeoise du nom de Skimlab pourrait bien avoir trouvé le moyen de redonner des couleurs à ce secteur. En effet, forte de son expérience dans le domaine de la 3D, grâce notamment à son service éponyme de modélisation en ligne, la société s’est depuis peu lancée dans la conception de bijoux d’un nouveau genre. Un concept qui porte le nom de Jweel, une plateforme en ligne qui rend désormais possible la personnalisation de bagues ou de pendentifs grâce à l’impression 3D. Un service et un outil innovant permettant à quiconque de créer un bijou unique de qualité professionnelle. Co-fondatrice de Jweel, Claire Ritter nous en raconte la genèse et le fonctionnement, nous explique ce qui a motivé le choix de cette technologie…

« les technologies d’impression 3D de bijoux donnent des résultats spectaculaires tout à fait comparables à ce qu’on pourrait trouver dans la bijouterie traditionnelle… »

Bonjour Claire, pourriez vous définir vos fonctions et nous présenter votre entreprise ?

Je suis co-fondatrice de Jweel et responsable de tous les aspects marketing, communication et community management. Jweel.com est une site internet qui propose des outils simples de réalisation/personnalisation de bijoux et anime une communauté autour de ces outils. L’utilisateur est totalement libre de créer et/ou de personnaliser le bijou qu’il a imaginé. Une fois la création réalisée, elle sera imprimée en 3D dans le matériau choisi.

Comment est née cette plateforme et qui sont ses protagonistes ?

Jweel est née de la rencontre entre mes deux associés ingénieurs et moi même. Nous avions tous les trois une envie de créer et de développer un projet d’envergure dans un domaine qui nous tient à coeur. Maxime Quiblier a le rôle de CEO, il est Ingénieur ENSIMAG spécialiste des interfaces de modélisation 3D intuitives. C’est lui qui a conçu la technologie que nous utilisons sur Jweel en partenariat avec l’INRIA. Sebastien Najjar est également Ingénieur ENSIMAG, spécialiste des larges infrastructures clients-serveurs et du développement web. Il a conçu l’intégralité du site internet jweel.com. Personnellement je suis diplômée de l’ICN Business school avec un background en RH et stratégie.

Pourquoi les bijoux et pourquoi l’impression 3D ?

Les nouvelles technologies d’impression 3D offrent aujourd’hui la possibilité de créer des objets personnalisés à des coût extrêmement compétitifs, c’est un concept extraordinaire qui influera de plus en plus sur notre manière de consommer. Dans les faits, nous sommes partis d’un constat simple: La démocratisation de l’impression 3D est en marche, les applications potentielles de cette technique sont extrêmement vastes, et les secteurs d’activité concernés multiples. Cependant, force est de constater que l’accessibilité de l’impression 3D au grand public reste encore limitée. Créer un modèle imprimable en 3D reste complexe et onéreux. La chaîne de valeur était indiscutablement en attente d’un premier maillon permettant de faire le lien entre l’idée et l’objet: des outils de création et de personnalisation puissants mais simples d’utilisation.

C’est en réponse à ce besoin que notre entreprise a développé une technologie innovante qui permet à tout un chacun de créer des modèles 3D facilement et gratuitement. Beaucoup d’applications sont possibles mais le secteur du bijou est apparu comme une évidence pour amorcer le projet. C’est un secteur extrêmement créatif et de plus en plus tourné vers la personnalisation. Par ailleurs, les technologies d’impression 3D de bijoux donnent des résultats spectaculaires tout à fait comparables à ce qu’on pourrait trouver dans la bijouterie traditionnelle.

Quels sont techniques d’impression 3D et les matériaux proposés sur Jweel ?

Nous proposons pour le moment des métaux: or, argent, titane, acier, métal cuivré et plaqué or. Bien entendu, cette gamme est amenée à s’étendre avec nos produits et les avancées technologiques. L’impression du bijou est assurée par notre partenaire i.materialise qui compte parmi les leaders mondiaux du domaine et assure une qualité professionnelle. Il existe plusieurs techniques d’impression 3D: Pour l’or et l’argent par exemple, un modèle en cire de l’objet est fabriqué par impression 3D. Un moule en plâtre est créé à partir de ce modèle, le métal y est ensuite coulé pour créer le bijou. Pour le titane une poudre est solidifiée par laser pour créer le bijou directement dans l’imprimante. Cette technique est appelée frittage sélectif par laser.

Dans quelles circonstances avez-vous découvert cette technologie ?

La technologie a été développée en partenariat avec le laboratoire national INRIA et sa mise au point a nécessité plusieurs années de recherche. Elle repose sur un système de modélisation en ligne par « squelette », basé sur une représentation originale des volumes. Ce système permet une représentation volumique qui garantit que le modèle réalisé sera imprimable en 3D, tout en demandant une puissance de calcul assez faible pour proposer une modélisation en ligne, sans temps de latence, d’objets d’une précision théoriquement infinie.

 

Pouvez vous nous donner un ordre de prix ?

Le prix dépend du matériau choisi, de la finition et de la taille de l’objet. A titre d’exemple, on pourra se procurer une bague en argent standard à partir de 60€ et en or 14K à partir de 200€. Le métal cuivré est le matériau le moins onéreux.

Quel est votre coeur de cible et comment voyez vous évoluer ce marché ?

Notre coeur de cible englobe l’ensemble des consommateurs créatifs et/ ou à la recherche d’objets uniques et originaux, pour eux ou pour offrir. Une expérience de modélisation en 3d n’est absolument pas nécessaire pour utiliser nos services, une connexion internet et un peu d’imagination suffisent ! Et si l’inspiration vient à manquer, tous les objets de la galerie peuvent être achetés en l’état et/ ou personnalisés. L’engouement croissant du public pour les objets personnalisés fait prendre de plus en plus d’ampleur à ce marché. Nombre d’entreprises dans tous les secteurs d’activité (luxe, agro-alimentaire, prêt-à-porter etc…) se tournent désormais vers ce type de service afin d’élargir leur offre.

Des projets à venir, des nouveautés ?

Aujourd’hui, nous proposons des outils permettant de créer des bagues et des pendentifs. Nous travaillons actuellement sur le développement de nouveaux outils afin de compléter notre offre (bracelets, boucles d’oreilles, charms etc…) ainsi que sur le perfectionnement de l’existant. De belles surprises sont à venir !

La poste imprime vos bijoux

A l’occasion de la fête des mères la poste à proposé à ses clients d’imprimer des bijoux en or ou en argent.

Jwel District, un service d’impression 3D coréen

Le joaillier sud coréen Jwel District propose à travers sa plateforme en ligne d’imprimer toutes sortes de bijoux.

D’autres articles liés aux services d’impression 3D