Les services d’impression 3D

service shapeways

Pour imprimer un objet en 3D, il n’est pas forcément nécessaire de posséder une imprimante 3D. Il est en effet possible de confier cette tâche à des services ou des prestataires spécialisés en impression 3D.  Bien que l’utilisation de cette technologie soit croissante, beaucoup hésitent encore à passer le cap de l’achat et ce pour plusieurs raisons :

– En raison du coût encore trop élevé que peut représenter cette technologie
– De son fonctionnement pouvant apparaître comme trop complexe
– De doutes quant à la fiabilité et la rentabilité du procédé

Bien que l’impression 3D soit souvent perçue par le grand public comme une technologie élitiste, les alternatives pour y accéder sont nombreuses. Il existe en effet aujourd’hui une multitude de services d’impression 3D, capables de répondre à un large éventail de besoins et de projets, que l’on soit particulier ou entreprise.

L’impression 3D en ligne

fabriquer ses propres objets grâce à l'impression 3d en ligne

L’impression 3D en ligne fait partie des services désormais proposés par certains prestataires. La plupart ne s’adressaient à leur début qu’aux professionnels mais avec la démocratisation de cette technologie, ont fini par ouvrir leurs prestations aux particuliers. Ces entreprises dispose d’une large gamme d’imprimantes 3D (professionnelles et personnelles) et de matériaux, offrant ainsi un large éventail d’applications. Le service s’accompagne généralement de conseils pour accompagner le client dans l’élaboration de sa pièce et d’un SAV.

Sculpteo est le service d’impression 3D en ligne n°1 en Europe. Cette start-up française fondée en 2009 par Jacques Lewiner et Eric Carreel cofondateur d’Inventel, ne vend pas d’imprimantes 3D mais propose plusieurs prestations destinées aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Les voici :

Confiez vos impressions

Sculpteo propose un service d’impression 3D rapide et accessible à tous. La première étape concerne le fichier 3D qui correspond à l’image 3D de l’objet.  Si le client a déjà son fichier, alors il ne lui reste plus qu’à choisir le matériau dans lequel la pièce va être imprimée. Dans le cas contraire il est possible de faire imprimer son objet à partir de différents modèles proposés sur la plateforme (sculptures, porte clef, coque i-phone, médaillons, poteries…).  Une fois le modèle choisi, l’utilisateur dispose de plusieurs outils qui lui permettent de personnaliser son objet selon ses goûts et ses envies :  taille, matériau, couleur, finition…

Sculpteo propose jusqu’à 48 matériaux différents, allant du plastique (ABS, PLA…) à l’argent massif en passant par la résine, la cire, ou encore la céramique. Parmi ces matières premières, une poudre minérale vous permet de fabriquer votre pièce dans plusieurs couleurs (16 millions de coloris différents) en étant directement teintée dans la masse grâce à un procédé d’impression consistant à déposer de fines gouttes de glue colorées sur celle-ci. Sculpteo met à également à votre disposition différents outils pour personnaliser vos objets, pour y insérer un texte, une image ou même une photo.

Après inscription vous avez d’ailleurs la possibilité de commander un kit d’échantillons (30 €) des différents matériaux disponibles sur la plateforme (plastique, résine, alumide…) . Ce prix comprend un bon de 25 € à valoir pour une prochaine commande sur le site.

Pour les demandes plus spécifiques ou pour les professionnels, il est possible de faire une demande de devis qui sera payée directement en ligne ou sur facture. En ouvrant un compte professionnel vous pouvez également bénéficier de prix dégressifs.

coques portable

Parmi les produits phares de Scupteo il y a ses fameuses coques i-phone. En effet, l’utilisateur peut dessiner et personnaliser son étui i-phone ou Samsung (pour certains modèles) grâce à différents outils très simples mis à votre disposition sur le site en prenant par exemple une photo via sa webcam.

Sculpteo a aussi créé 3DP Case, une application iOS  qui pousse encore plus loin le niveau de personnalisation. Ainsi il est possible de prendre en photo son propre visage ou celui d’un proche avec son iphone et l’application converti alors l’ images 2D en modèle 3D. Sculpteo reçoit automatiquement le fichier 3D depuis votre iphone et la coque est directement envoyée à domicile (prix : à partir de 29 €). L’application est téléchargeable gratuitement sur Apple store.

Plus original encore, Sculpteo vous offre la possibilité d’imprimer votre « mini-moi ». C’est-à-dire votre propre figurine miniature ou bien celle d’un sportif, acteur, héros… que chacun peut personnaliser en choisissant la couleur des yeux et des cheveux, mais aussi les vêtements et autres accessoires qui vont habiller la statuette.

Pour ce genre d’impression, comptez 59€90 pour le modèle de base de 7cm, 89,90 € pour 10 cm et 179,90 pour 15cm.

Vendre ses objets – Monter son business

Sculpteo permet également aux designers de vendre leurs créations. Chacun peut ouvrir gratuitement sa propre boutique en bénéficiant des différents outils de personnalisation, de la sécurité de paiement et des différents services de Sculpteo. Les designers fixent eux-même le prix de leurs modèles. Lorsqu’un client achète sur leur boutique, Sculpteo prélève le montant correspondant aux frais d’impression.

Il existe aussi un service de marque blanche mise en place par le site, il s’agit de Cloud Engine. Grâce à celui-ci, un designer par exemple, peut vendre ses propres créations sur son site personnel (comme ici) tout en profitant des outils dont dispose Sculpteo. Un service s’adressant tout aussi bien à un particulier qui souhaiterait développer une activité ou une marque qui voudrait personnaliser ses produits. Une commission est versée sur chaque vente,  vous en déterminez vous-même le montant selon la formule suivante :  Prix TTC payé par le client = (prix HT + redevance créateur + frais de gestion Sculpteo) x TVA. Cette commission vous sera versée à la fin de chaque mois sur votre compte paypal, celle-ci correspondant aux ventes du mois précédent.




« Imprimer en 3D près de chez soi ? »

 1. Les lieux de fabrication associatifs

 liste des différents fablab répertoriés en francePour imprimer en 3D, l’autre option consiste à se déplacer dans des ateliers associatifs. Méconnus du grand public, ils regroupent des passionnés des nouvelles technologies et du numérique. Ces espaces portent généralement le nom de Fab lab (qui est le néologisme de fabrication et laboratoire), ou encore Work Shop, Media spaces, Hakerspaces… Ces ateliers ouverts au grand public sont équipés de machines, il s’agit généralement des dernières technologies du moment, l’imprimante 3D en fait donc naturellement partie. L’avantage est que vous allez pouvoir bénéficier des conseils et du savoir faire d’une communauté de passionnés qui connait très bien le sujet.

Ci-dessous une carte regroupant l’ensemble de ces espaces, il en existe une cinquantaine en France.

2. Les points de vente physique : Top Office, La Poste, Auchan

commander chez top office

Top Office, célèbre fournisseur de fournitures de bureau s’est également emparé du phénomène. En effet depuis mai 2013 la chaine française propose à ses clients un service d’impression 3D. En partenariat avec la Start-Up CKAB, elle a équipé 5 de ses magasins (voir la carte ci-dessous) d’imprimantes 3D : le modèle MakerBot Replicator 2. Pour ce faire il vous faudra fournir au vendeur un fichier 3D (via une clef USB) que vous aurez récupérer via une plateforme en ligne ou que aurez vous même créé. Le prix est variable, entre 10 et 30 € selon les dimensions de votre pièce. Idem pour la durée d’impression,  entre 45 min et plusieurs heures selon le volume de l’objet et sa complexité. L’imprimante MakerBot peut imprimer des objets de dimensions 20x15x15 cm dans trois coloris au choix : blanc, noir, jaune fluo, gris alu, transparent ou rouge.

La Poste a également adopté cette nouvelle technologie. Depuis le 27 novembre 2013, trois de ces bureaux franciliens (Paris « La Boétie », Boulogne-Billancourt « Hôtel de Ville », Paris « Bonne Nouvelle » : voir la carte) et plus récemment un à Bordeaux (Mériadeck) et un autre à Nantes sont équipés d’imprimantes 3D. La poste en partenariat avec la Start-up française Sculpteo a décidé d’expérimenter l’impression 3D auprès de ses clients pendant 6 mois. Des agents ont été formés pour accompagner et conseiller les particuliers ou les professionnels souhaitant s’essayer à cette technique. A l’instar de Top Office vous pouvez imprimer votre objet en venant avec votre clef USB ou bien le choisir via un catalogue proposé par la poste. Du plastique à la céramique en passant par la résine, plusieurs matériaux vous y sont proposés. Côté prix il faudra compter par exemple 30 € pour une coque i-phone personnalisée pour 4h d’impression. Les bureaux concernés sont équipés d’imprimantes Modjo fonctionnant selon la méthode classique du FDM. Mais pour les demandes plus spécifiques (frittage laser, stéréolitographie…)  nécessitant de grosses imprimantes professionnelles, la poste transférera vos commandes à Sculpteo.

Auchan la grande enseigne de distribution a également rejoint le mouvement et propose un service d’impression 3D depuis octobre 2013. Pour le moment seul  le centre commercial Aéroville de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle propose cette prestation. A l’instar de Top office c’est en partenariat avec l’entreprise CKAB que Auchan a créé un espace totalement dédié à l’imprimante 3D. De la même manière vous pouvez venir avec votre clef USB mais aussi consulter un catalogue d’objets sur un écran tactile mis à disposition. L’impression s’effectue sur deux modèles : la Replicator 2 de Makerbot et la Cube de 3D Systems.

Le prix varie en fonction du poids de l’objet, comptez environ 1h pour une pièce de 100g :

Entre 1g et 77g : 4,99 €

Entre 78g et 154g : 9,99 €

Entre 155g et 232g : 14,99 €

Entre 233 et 309g : 19,99 €

Entre 310g et 386g : 24,99 €

Entre 387g et 464g : 29,99 €

Supérieur à 465g : sur devis

3- Fabrication locale : des particuliers impriment pour vous

3D Hubs encore une autre start-up, aborde le service d’impression 3D sous une toute autre forme. Cette plateforme fondée en mars 2013 par deux Hollandais, repose sur l’idée toute simple mais géniale de vous mettre en contact avec des particuliers possesseurs d’imprimantes 3D.  Il s’agit en fait d’un service de fabrication locale, 3D HUBS vous permet de trouver le détenteur d’imprimante 3D le plus proche de chez vous afin qu’il puisse vous fabriquer votre objet. C’est le propriétaire de l’imprimante qui va fixer le prix du service en fonction du volume de l’objet, du matériau utilisé, de la couleur, du temps d’impression… Chaque propriétaire détermine un prix fixe pour le service en lui-même (très variable : entre 5 et 20 €) auquel il rajoute le coût du matériau : en moyenne 0.50 €/cm3. Le site prélève 15 % sur chaque commande.

Pour commander votre pièce, c’est assez simple. Il suffit de vous rendre sur le site, de taper le nom de votre ville (ou de la localité la plus proche), de choisir votre HUB (le particulier qui propose ses services) en fonction des modèles d’imprimantes dont il dispose et du coût de ses prestations, puis de télécharger le fichier 3D (au format stl) de votre objet. Vous donnerez ensuite au HUB concerné les directives liées à la nature de l’objet que vous voulez imprimer. A partir de là, un récapitulatif (voir capture ci-dessous) des différents particuliers présents sur votre localité vous est énuméré afin que vous puissiez affiner votre choix sur plusieurs critères que vous pouvez trier par vous même : la distance qui vous sépare du HUB, le matériau, la résolution, le modèle d’imprimante, le prix et enfin la manière dont vous souhaitez récupérer votre objet (Pickup = qui signifie ramassage, vous allez donc chercher votre objet chez le particulier/ shipping = qui signifie expédition, votre pièce vous est expédiée par voie postale). Une fois votre choix fait, vous devez valider votre commande. 3D HUBS va alors vérifier sa faisabilité. Une fois votre commande confirmée vous n’avez plus qu’à effectuer votre paiement sur le site.

Ce concept offre l’avantage de mettre à votre disposition un large choix d’imprimantes et de matériaux. De plus même si vous ne trouvez pas de HUB près de chez vous il y a souvent moyen de faire expédier votre commande. A la fois ludique et convivial, le fait de pouvoir échanger et d’être conseillé par quelqu’un qui est déjà familier avec l’impression 3D est un vrai plus pour ce genre de prestation. D’un côté le client à la possibilité de tester cette nouvelle technologie sans investir dans une machine et de l’autre le propriétaire voit là une bonne manière de rentabiliser son imprimante 3D.




La Poste imprime aussi en province

La poste a décidé de rajouter un bureau bordelais à son service d’impression 3D.

Faites imprimer vos bijoux en ligne

Découvrez l’interview de Claire Ritter co-fondatrice de Jweel, une plateforme en ligne spécialisée dans l’impression 3D de bijoux.

Un service d’impression 3D d’objets marketing

Monel Mancel fondateur de la start-up nantaise SN3D dévoile son service spécialisé dans la fabrication d’objets marketing en 3D.

Le premier centre d’impression 3D métal d’Ile de France

Interview d’Isabelle Fouchet co-fondatrice de Z3DLAB le premier centre d’impression 3D métal de la région parisienne.

Sculpteo voit plus grand

Sculpteo, leader du service d’impression 3D en France ouvre un nouveau centre d’impression 3D à Villejuif.

D’autres articles

Coût d’une imprimante 3D
Procédé impression 3D