Un masque imprimé en 3D qui change de couleur en fonction des émotions

L’impression 3D est plébiscitée dans de nombreux domaines, y compris pour expérimenter les projets les plus improbables. Le dernier exemple en date nous est fourni par des étudiants en design de la Bartlett School of Architecture de Londres, avec la réalisation d’un masque imprimé en 3D très particulier. Fabriqué à partir de silicone (Dragon Skin de Smooth-On) coulé dans des moules fabriqués par impression 3D, ce masque interactif baptisé Aposema change de couleur selon les émotions de son porteur.

Un froncement de sourcil pour exprimer un sentiment d’inquiétude ou un sourire synonyme de joie, voilà comment nos émotions s’expriment quotidiennement sur notre visage. Ce projet imaginé par trois étudiants du nom de Sirou Peng, Adi Meyer et Silvia Rueda, vise à retranscrire autrement ces émotions, à travers des codes couleurs.

« Chaque émotion est représentée par une couleur, avec trois teintes représentant trois niveaux d’intensité émotionnelle »

Ainsi lorsque le porteur du masque produit une expression faciale, un capteur musculaire Myoware permet de lire cette information pour déclencher ensuite l’injection de fluides colorés à l’aide d’une pompe à eau et de capillaires. Le tout fonctionne à partir d’une carte Arduino Uno qui compile une analyse simpliste de l’état émotionnel, selon les six émotions universelles définies par le psychologue Paul Ekman. Adi Meyer explique : « Le masque, puis l’expression de l’information cryptée représentent cet état émotionnel à travers un modèle robotique. Chaque émotion est représentée par une couleur, avec trois teintes représentant trois niveaux d’intensité émotionnelle… Aposema est une critique du rôle que jouent les médias sociaux dans la refonte de notre interaction sociale et de la façon dont nous choisissons de nous représenter. »

Aposema n’est pas sans rappeler d’autres systèmes robotiques basés sur l’interaction émotionnelle, on se souvient notamment de la robe Spider Dress et du casque Synapse imaginés par la styliste Anouk Wipprecht. Pour les makers qui souhaiteraient reproduire le dispositif, un tutoriel décrivant toutes les étapes de fabrication est d’ores et déjà disponible sur Instructables.