Une maison de 37 m2 imprimée en 3D près de Moscou !

Apis Cor construit des maisons par impression 3d

Société spécialisée dans la construction 3D, Apis Cor vient de construire sa première maison imprimée en 3D, dans la ville de Stupino près de Moscou. D’une superficie de 37 m2, le logement a été édifié en seulement un jour au moyen d’une imprimante 3D à béton éponyme dénommée Apis Cor.

Initiées en décembre 2016, les fondations du bâtiment ont été érigées en l’espace de 24 h, complétées par divers travaux de finition (vitrage, électricité, plomberie…) les jours suivants. Actuellement en phase d’achèvement, le projet baptisé Stupino 3D servira de maison témoin pour d’éventuels acheteurs et investisseurs.

Imaginée par un ingénieur russe du nom de Nikita Chen-yun-tai, l’Apis Cor est une imprimante 3D mesurant 4 × 1,6 × 1,5 m pour plus de 2 tonnes. Comme nombre de concurrentes imprimant de l’intérieur, la machine est équipée d’un bras robotique et télescopique lui permettant de superposer des couches de béton sur une surface maximale de 132 mètres carrés et jusqu’à 3 mètre de hauteur.

Pour imprimer des bâtiments et des structures de grande taille plusieurs imprimantes 3D synchronisées peuvent être utilisées (voir illustration ci-dessous).

« L’imprimante utilise un mélange de mortier spécialement développé sur la base de ciment »

Le matériau de construction utilisé par l’Apis Cor est un béton dit géopolymère. « L’imprimante utilise un mélange de mortier spécialement développé sur la base de ciment avec l’ajout d’additifs spéciaux. «Les solutions de béton ordinaire ne pourraient pas être utilisées en raison de la conception et de la technologie de l’équipement. » Explique Apis Cor. « Le mélange est fourni en doses prédéfinies et avec une synchronisation précise. La machine imprime couche par couche et ne laisse aucun déchet qui nécessiterait un nettoyage. » Précise la société. En outre la machine est très peu énergivore à savoir 8 KW, soit « 5 théières électriques fonctionnant simultanément. »

A l’instar des constructions traditionnelles les murs sont renforcés par des barres d’armature posés entre les couches de béton tous les 600 mm de hauteur. L’isolation thermique et acoustique est assurée par des façades ventilées ou de la mousse isolante.

« Notre objectif est de devenir la plus grande entreprise de construction internationale »

Apis Cor a déjà conclu plusieurs partenariats avec un certain nombre de grandes entreprises à travers le monde, dont TechnoNIKOL et PIK Group, la plus importante société de construction immobilière en Russie. Cette dernière a d’ailleurs confié avoir acheté une Apis Cor qu’elle prévoit de tester prochainement. Si le prix de la machine reste uniquement disponible sur demande de devis, la société annonce une économie de 40 % par apport aux techniques de fabrication traditionnelles, soit 103 à 155 dollars par mètre cube. Le coût de construction varie selon plusieurs facteurs tels que l’épaisseur de la paroi, la teneur du mélange utilisé ou encore l’emplacement de la construction. En l’occurrence le coût de cette maison serait seulement de 10 134 $.

« Nous voulons changer l’opinion publique selon laquelle la construction ne peut pas être rapide, écologique, efficace et fiable tout en même temps. Notre objectif est de devenir la plus grande entreprise de construction internationale pour résoudre les problèmes de logement dans le monde entier ».

Selon un rapport publié par MarketsandMarket, le marché de l’impression 3D béton devrait passer de 24,5 millions $ en 2015 à 56,4 millions de dollars en 2021, soit 15,02 % de croissance par an.