L’imprimante 3D XXL de Cosine Additive désormais disponible

imprimante 3d Additive Machine 1

Cet été, une nouvelle imprimante 3D grand format dénommée Additive Machine 1, faisait son apparition au salon Rapid 2015 de Californie. De type FDM et dotée d’un volume de fabrication hors norme de 1100 x 850 x 900 mm, cette machine XXL développée par l’américain Cosine Additive, est désormais disponible à la vente sur le nouveau site du fabricant. L’imprimante est proposée sous la forme de deux packages : un basic à 72 000 $ et un autre à 105 000 $ enrichi de plusieurs options comme une chambre chauffée (jusqu’à 100°C) et une compatibilité matériaux supérieure. « L’enceinte chauffée fait toute la différence. Jusqu’à aujourd’hui, personne n’a fait une imprimante close à cette échelle. »A expliqué John O’Connell, vice-président des ventes de Cosine Additive.

A l’image de sa philosophie open source, le fabricant propose également plusieurs options à l’utilisateur, comme la possibilité de rajouter jusqu’à 3 extrudeurs, une caméra pour surveiller les impressions à distance ou encore un dévidoire pour bobine d’une capacité de 25 kg. «Nous croyons fermement aux matériaux ouverts, aux logiciels et la technologie ouverts. » A expliqué Jason Miller, PDG de Cosine Additive.

Capable d’imprimer jusqu’à 3,5 kg de matière dans une journée, Additive Machine 1 est compatible avec un large panel de matériaux (filaments 2,85 mm): PLA, ABS, PETG, Nylon, Polycarbonate et prochainement l’Ultem et le Peek. Un filament composite à base de polycarbonate et de fibres de  carbone a également été testé avec succès sur la machine (voir vidéo). Développé par Techmer et Universal Fiber, ce matériau n’avait jusqu’alors été utilisé que sur BAAM, une imprimante 3D géante employée par Local Motors pour imprimer sa fameuse voiture Strati.

« L’objectif de Cosinus additif est d’apporter un changement fondamental dans l’industrie de la fabrication additive », a déclaré Andrew McCalip, Chief Technology Officer de Cosine Additive. « Notre technologie est renforcée par les principaux acteurs industriels qui viennent à nous avec des solutions logicielles et des matériaux. »