L’imprimante 3D alimentaire de XYZPrinting

xyzprinting aliment

Si l’impression 3D alimentaire en est encore à ses balbutiements, elle intéresse néanmoins de plus en plus de fabricants. Après 3D Systems et sa Cocojet, c’est au tour de XYZPrinting de rendre sa copie. En effet la société tawaïnaise particulièrement prolifique ces 2 dernières années, a profité du CES 2015 pour dévoiler sa première imprimante alimentaire. Un modèle pour le moment sans nom, capable de produire des pièces de chocolat, de sucre, des glaçages, des décorations et toutes sortes de petits gâteaux. A l’instar de ses concurrentes celle-ci fonctionne sur le principe du FDM qui consiste à superposer des couches de matières fondues. Ici pas de filaments plastiques bien sûr, mais des capsules remplies de différentes poudres alimentaires qui une fois chauffées sont extrudées en étant poussées par un piston. Les impressions obtenues ne sont pas cuites, lorsqu’il s’agit donc de pâtes à gâteau comme des cookies par exemple, il faut ensuite les passer au four. L’imprimante 3D qui dispose d’un joli volume d’impression à savoir 200 x 150 x 150 mm, fonctionne sur le même logiciel que les autres imprimantes du fabricant. L’utilisateur peut télécharger ses propres créations par clef usb, récupérer ses modèles sur le web, ou via l’écran tactile de la machine en choisissant parmi plusieurs formes prédéfinies.

Caractéristiques techniques de l’imprimante :

Dimensions de l’imprimante: 420 x 427 x 605 mm
Jets d’impression: multiple (50-100 cc * 3)
Diamètre de la buse: 1/2/4/8 mm (en option)
Affichage: écran tactile 5 pouces
Connectivité: USB
Volume d’impression : 200 x 150 x 150 mm
Epaisseur de couche: 0,8 à 6,4 mm
Logiciel: XYZware
Système d’exploitation: Windows 7 / Windows 8 / Mac OSX 10.8
Formats fichiers: STL et XYZ

biscuit

Côté prix, XYZPrinting a fixé le prix de sa machine à 2000 $ soit 4000 $ de moins que la Choc Creator V2 par exemple, autant dire que si la qualité est au rendez-vous, la concurrence a vraiment du soucis à se faire… Si aucune information n’a encore filtré sur le coût des consommables, on sait néanmoins que l’imprimante sera commercialisée dans le deuxième trimestre 2015.