Da Vinci Nobel 1.0 : une nouvelle imprimante 3D SLA

Fort de ses nouvelles imprimantes 3D à scanner dévoilées à l’occasion du salon Computex 2014, XYZPrinting a surenchéri avec un tout autre modèle. Si jusqu’à présent les imprimantes 3D de la marque taïwanaise fonctionnaient par dépôt de matière comme la Da Vinci 1.0, la société a innové cette fois-ci avec une machine de type SLA. Une fois de plus XYZPrinting s’est inspiré de personnages scientifiques historiques pour baptiser son nouveau modèle. Après ses Da Vinci en référence à Léonard, c’est Alfred Nobel qui a donné le nom à sa Da Vinci Nobel 1.0. Une machine fonctionnant par stéréolithographie, procédé consistant à durcir une résine photosensible avec un laser. Fort de sa qualité d’impression, cette technique est très utilisée dans les domaines de la joaillerie ou la dentisterie pour la réalisation de moules. Avec ses 9 kg à la pesée, la Nobel peut atteindre25 microns sur l’axe Z pour un volume de fabrication de 12.8×12.8x20cm. Les autres données techniques devraient être délivrées dans les prochains mois…

XYZPrinting se lance donc sur le segment de l’imprimante 3D personnelle SLA. Un marché peut concurrentiel où Formlabs et sa Form1 (2800 €) étaient jusqu’à présent les seuls. Pour autant de nouveaux acteurs commencent à pointer le bout de leur nez… On pense notamment à Prodesk qui en parallèle à sa plateforme Spark veut développer un modèle à 5000 $. La Da Vinci Nobel 1.0 coûterait elle moins de 2500 $ pour une mise sur le marché prévue pour la fin de l’année.

Les autres imprimantes 3D de XYZprinting

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn