Quand l’impression 3D vole à votre secours !

drone ambulance

Si certains médias font régulièrement des armes imprimées en 3D leurs choux gras, d’autres actualités démontrent au contraire les bienfaits de cette technologie lorsqu’elle est utilisée à bonne escient. Dernier exemple en date, grâce à l’impression 3D un étudiant belge en ingénierie du nom d’Alec Momont, a élaboré un drone ambulance capable de transporter un défibrillateur pour les victimes d’attaques cardiaques. Son prototype présenté il y a quelques jours à l’université de Delft aux Pays Bas, est capable voler dans un rayon de 12 km à la vitesse de 100 km/h ! Une manière de palier aux délais importants des secours qui mettent généralement plus de 10 min pour arriver sur les lieux.

Pour activer le système, il suffit d’appeler le 112 qui va se servir des données GPS émis par le téléphone portable, les coordonnées sont alors transmises au drone qui va se diriger de manière autonome vers la victime. L’appareil est équipé d’une caméra, d’un micro et de haut-parleurs, ce qui permet à l’opérateur de communiquer et de donner ses instructions au secouriste. Grâce à ses 8 rotors, le drone peut transporter son propre poids c’est-à-dire 4 kg de charge, permettant d’apporter aussi avec lui une trousse de premier secours.

Alec Momont et son drone ambulance

Alec Momont et son drone ambulance

Parmi les techniques de fabrication utilisées, l’impression 3D a permis de concevoir très rapidement la plupart des pièces de cet appareil… « Notre processus itératif, en utilisant l’impression 3D, la découpe laser et la modélisation CNC nous a permis de visualiser rapidement nos idées. » a expliqué son inventeur.

En France le nombre de personnes décédant d’arrêt cardiaque est de 40 000 par an. Si seulement 5% d’entres elles sont sauvées, elles sont 4 fois plus nombreuses lorsqu’un défibrillateur est utilisé dans les 5 premières minutes. La rapidité d’intervention de ce drone et sa capacité à pouvoir intervenir même dans des endroits difficiles d’accès, pourrait donc sauver des milliers de vie. A 15000 €, le prix de ce drone pourrait certes paraitre prohibitif mais lorsque l’on connait le coût d’une intervention classique, il pourrait être très vite rentabilisé.

Articles relatifs aux drones imprimés en 3D

Airbus dévoile un drone de 4 m fabriqué par impression 3D
Un drone imprimé en 3D avec le même matériau que l’Airbus A350