La programmation pour les filles

Made with Code 3D Printing est un projet de programmation

Il y a quelques jours, Shapeways a annoncé un partenariat d’envergure avec un certain Google. En effet, les deux géants se sont réunis autour d’un projet appelé Made with Code 3D Printing, basé sur le Made With Code de Google, un programme de formations spécialement destiné aux filles autour du codage. Ce genre d’activité étant souvent associée à un public masculin ou de geeks, la firme américaine avait voulu casser les codes en s’adressant à un public à la fois féminin et inexpérimenté.

« Le codage donne le pouvoir de créer et d’inventer des choses qui peuvent aider des millions de personnes. Malheureusement nous avons vu qu’il avait des préjugés et des stéréotypes, alors que beaucoup d’adolescentes manifestent leur intérêt à apprendre le codage. C’est pourquoi nous avons lancé Made with code afin d’inspirer des millions de filles et qu’elles voient à travers cette technique un moyen de s’amuser et de réaliser leurs rêves. » Déclarait Megan Smith PDG de Google.

Made with Code 3D Printing

Ce programme qui a pour but de permettre aux jeunes filles d’apprendre à coder et à modéliser, s’appuie sur Blockly un éditeur de programmation créé par Google. Lancé en 2012 celui-ci simplifie le codage grâce à langage de programmation visuel représenté sous la forme d’un puzzle. Ainsi même si vous êtes débutante, vous pouvez dans le cadre de ce programme créer rapidement votre bracelet que Shapeways se chargera ensuite d’imprimer et d’expédier gratuitement. « Certains des codages de base utilisant Blockly comprennent des variables, des coordonnées et des séquences », a expliqué Google. « Une fois que les dessins des bracelets ont été complétés, ils sont transmis à Shapeways qui les impriment sur leurs imprimantes à frittage laser EOS P7. Ces imprimantes sont capables d’imprimer jusqu’à 1000 produits en 1 seul tirage. »

Made with Code 3D Printing se base sur l’API de Shapeways et son fameux ShapeJS, un outil de design 3D en ligne qui permet de générer des modèles 3D. Les filles souhaitant participer au programme doivent se rendre sur madewithcode.com et cliquer sur l’onglet « Code a bracelet ». (En raison de la législation américaine elles doivent avoir au moins 13 ans.) A partir de là ces dernières pourront en faisant cliquer glisser les différentes valeurs, créer et personnaliser leur bracelets. Une fois finalisé il suffit de cliquer sur Done pour se faire imprimer et expédier son bracelet.

Grâce à l’impression 3D, Google trouve le moyen de donner encore plus d’échos à son projet. Alors qu’aux Etats-Unis seules 1% des lycéennes s’intéressent aux sciences informatiques, Made with Code 3D Printing va sûrement donner une autre image de la programmation et légitimer davantage son apprentissage.

Une blogueuse américaine témoigne