Lokbuild : un nouveau revêtement anti-warping !

Lokbuild

Une société britannique spécialisée dans l’ingénierie dénommé Steelmans, vient de lancer une levée de fond visant à financer un nouveau revêtement pour l’impression 3D. Il s’agit d’une feuille adhésive qui vise à lutter contre un phénomène bien connu des makers appelé warping (déformation et décollement des objets). Issue de 12 mois de développement, cette solution d’accroche appelée Lokbuild, serait compatible avec un large éventail de matériaux, dont bien sûr le PLA et l’ABS mais aussi l’HIPS, le PET et des filaments plus techniques.

« LokBuild fonctionne même avec certains matériaux en polycarbonate »

« Nous avons testé LokBuild avec HIPS, PET, ColorFabb XT, XT-ColorFabb en fibre de carbone, Woodfill, Bronzefill, Copperfill, Brassfill et matériaux souples tels que PolyFlex et Ninjaflex. LokBuild fonctionne même avec certains matériaux en polycarbonate ! » Explique Steelmans. « Les tests ont porté sur divers modèles de «torture» visant à évaluer les propriétés des matériaux adhésifs et LokBuild avec une vaste gamme de Filaments. »

lokbuild-materiau

Le revêtement Lokbuild se décline dans deux formats : 203 x 203 mm et 305 x 305 mm. Pour les plateaux plus petits, l’utilisateur peut découper la feuille avec un simple ciseau, pour les plus grands, placer les feuilles les unes contre les autres pour couvrir une plus grande surface.

Les premiers contributeurs pourront se procurer le Lokbuid au tarif préférentiel de 8 € la feuille de 20 cm, et 13 € en 30 cm. Pour l’impression de matériaux haute températures tels que l’ABS, Steelmans préconise l’utilisateur d’un plateau chauffant. Une feuille de Lokbuild permettrait de faire une centaine d’impressions.

A 28 jours restant, Steelmans a déjà largement dépassé ses objectifs avec plus de 14 000 £ sur les 4000 £ nécessaires. Les expéditions des premiers packs sont programmées pour janvier 2017.

Articles relatifs au warping

Wolfbite NITRO : un produit adhésif pour imprimante 3D spécial nylon
DIMAFIX : la solution aux problèmes d’adhérence
3DPrintclean lance un caisson de filtration