AddUp remet une Marianne imprimée en 3D à Emmanuel Macron

Dans le cadre de son déplacement de 2 jours dans le Puy-de-Dôme, à l’occasion de sa visite chez Michelin ce 25 janvier, le président de la république Emmanuel Macron s’est vu remettre par Vincent Ferreiro, CEO d’AddUp, une magnifique statuette de Marianne imprimée en 3D. Cette pièce en métal d’une grande finesse de détails visait à faire la démonstration du savoir-faire d’AddUp, cette joint-venture créée en 2015 par les groupes industriels Michelin et Fives, spécialisée dans la fabrication additive métallique.

Faisant échos aux propos de celui qui alors Ministre de l’économie en 2015 insistait sur la place centrale de l’impression 3D au coeur de l’Usine du futur, cette Marianne a été réalisée par l’équipe AddUp sur des machines que la société développe, réalise et commercialise, en l’occurrence la FormUp 350, sur la technologie SLM. « Le travail de reprise 3D et maillage en structure lattice du buste de Marianne a été fait à partir du modèle de 1970 de Brigitte Bardot sculpté par Alain ASLAN » Explique Vincent Ferreiro.

Emmanuel Macron lors de sa visite au centre de recherche et développement de Michelin à Ladoux. © Maxppp/La Montagne

« L’objectif était de montrer la capabilité de nos machines »

Imprimée en l’espace de trois heures sur une poudre d’Inox 316, cette statuette de 13 cm aux formes géométriques complexes, illustre le potentiel de la technologie développée par AddUp. Première machine de la gamme FormUp commercialisée depuis avril 2016, la FormUp 350 est capable de fabriquer des pièces jusqu’à 350 x 350 x 350 mm et dans de nombreux matériaux (alliages de nickel, titane, aluminium…). « L’objectif était de montrer la capabilité de nos machines qui arrivent à concilier une qualité de pièces unique (géométrique, métallurgique, rugosité de surface,…) avec des temps de fabrication les plus compétitifs du marché. » ajoute Vincent Ferreiro.

Après avoir assisté à un test de freinage sur la célèbre piste de l’équipementier, Emmanuel Macron a pu également découvrir les dernières innovations du groupe Michelin, dont le fameux pneu futuriste Concept Vison rechargeable par impression 3D.

La technologie de fabrication additive métallique développée par AddUp intéresse de nombreux secteurs, y compris l’aéronautique et le médical. Ainsi la société annonçait en 2017 un partenariat avec Sogeclair visant à créer une joint-venture baptisée Prinsky dédiée à la fabrication additive pour l’industrie aéronautique, spatiale et de la défense. Cinq mois plus tard, AddUp se rapprochait cette fois-ci de la pépite française Carmat dans le but renforcer le développement industriel de son cœur artificiel. Dans une interview à PRIMANTE 3D, AddUp déclarait vouloir capter 10% du marché mondial des équipements de fabrication additive d’ici à cinq ans.