Un consortium et un nouveau format pour faire avancer l’impression 3D

format d'impression 3d 3MF

Il y a quelques jours Microsoft s’apprêtait à annoncer un nouveau format de fichier d’impression 3D sous Windows 10. Comme prévu le mastodonte américain a profité de la conférence Build 2015 de San Francisco pour officialiser « .3MF » (3D Manufacturing Format), un format de fichiers 3D imprimables. Né d’un consortium mondial du même nom, celui-ci a la particularité d’être à la fois plus complet et plus riche que ses prédécesseurs STL ou OBJ car incluant plus de paramètres (textures, couleurs, mailles…) mais aussi plus flexible de manière à pouvoir s’adapter aux différents procédés d’impression 3D, actuels et futurs.

Compatible également aux différents logiciels et systèmes d’exploitation, ce nouveau format ouvert vise à résoudre les problèmes d’interopérabilité et de fonctionnalité que connaissent les formats actuels. « .3MF » a été conçu comme un format d’impression 3D complet et « universel », à même de « libérer » vraiment l’impression 3D… (Même si on peut craindre que ce soit aussi un moyen de mettre en place un système de DRM sur le dit fichier, l’avenir nous le dira…).

spark et windows

« 3MF permettra aux gens, d’optimiser la productivité, et de débloquer les fonctionnalités de l’impression 3D »

Un nouveau format poussé donc par le Consortium 3MF, une communauté mondiale fraichement créée, composée de 7 poids lourds du secteur technologique que sont : Microsoft, Shapeways, Hewlett-Packard, Autodesk, Netfabb, Dassault Systems et SLM Solutions. Un regroupement qui a pour objectif de démocratiser l’impression 3D et de faciliter son accès aux entreprises et particuliers.

« Le marché de l’impression 3D est extrêmement prometteur, mais reste encore complexe et peu fiable. Ce partenariat est une étape clef dans la simplification de cette technique et pour favoriser son accessibilité auprès des entreprises et des particuliers. » A déclaré Samir Hanna, vice-président et directeur général de la division grand public et impression 3D chez Autodesk.

« 3MF est un un format de fichier spécialement adapté pour l’impression en 3D et Windows. 3MF inclut les couleurs, les textures, l’échelle contenant les options d’impression recommandées, et de nombreuses autres améliorations. 3MF est une avancée pour l’industrie et prêt pour la prochaine génération des des imprimantes 3D « . A commenté Microsoft.

« 3MF permettra aux gens, d’optimiser la productivité, et de débloquer les fonctionnalités de l’impression 3D, » a rajouté Adrian Lannin, directeur exécutif du 3MF Consortium.

hololens

«Quand de grands acteurs comme Microsoft font ce genre d’annonces, c’est positif pour toute l’industrie»

Parallèlement, Microsoft a annoncé un partenariat avec Autodesk visant à intégrer sa plateforme logicielle « Spark » à Windows 10. Un accord visant à simplifier l’impression 3D aux utilisateurs de ce nouveau système d’exploitation, en leur proposant un outil à la fois fiable, gratuit et compatible avec un large panel d’imprimantes 3D et de matériaux.

Les deux géants ont signé un deuxième accord visant cette fois-ci à intégrer les modèles 3D d’Autodesk à Hololens, un environnement virtuel révolutionnaire développé par Microsoft pour Windows 10. Ainsi l’utilisateur pourra via ses lunettes holographiques, visualiser les modèles qu’il aura conçus sous Maya ou Fusion 360, puis les imprimer en 3D via la plateforme Spark. Un outil incroyable pour les designers, ingénieurs et autres créatifs qui pourraient de ce fait visualiser leur modèle grandeur nature, réduisant ainsi la durée et les coûts de conception de leurs prototypes.

« Quand de grands acteurs comme Microsoft font ce genre d’annonces, c’est positif pour toute l’industrie », a commenté Lucien Hirschy fondateur de Zedax, un centre d’impression 3D belge. Plus cela se démocratise, plus les prix des machines professionnelles vont baisser, ce qui est bénéfique pour nous».

Vidéo de Microsoft dévoilant le consortium 3MF lors du BUILD 2015

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn