3DZ : le spécialiste des imprimantes 3D industrielles débarque en Espagne

revendeur d'imprimante 3D 3DZ

Après l’ouverture de bureaux situés en Hongrie, en Roumanie, en Serbie, en Albanie et même à Dubaï, l’italien 3DZ, l’un des plus gros distributeurs d’imprimantes 3D professionnelles et industrielles en Europe, poursuit son expansion à l’international en s’installant cette fois-ci en Espagne. Fortes de ses résultats, avec un chiffre d’affaire annuel dépassant les 25 millions d’euros et une croissance forte s’appuyant sur des marques puissantes et reconnue telles que 3D Systems, Formlabs et HP, la société italienne annonce l’ouverture pour fin décembre de 4 nouveaux bureaux situés à Madrid, Barcelone, Alicante et Linares. Comptant parmi les premières entreprises à avoir embrassé la révolution de l’impression 3D, 3DZ continue d’accroître ses activités en Europe avec en ligne de mire d’autres territoires clés, comme l’Allemagne et la France.

« Les entreprises de nombreuses régions de la région EMEA nous ont fait confiance parce que nous offrir à nos partenaires une présence commerciale consolidée avec une marque forte et plate-forme de marketing unifié. » dit directeur commercial 3DZ Sandro Festa. « Grâce à notre partenariat avec Grupo Sicnova, 3DZ devient le référent national espagnol pour les utilisateurs finaux dans la fabrication additive secteurs industriels et professionnels. Nous apporterons des marques telles que Formlabs, 3D Systems, Markforged et Artec, tandis que Grupo Sicnova apporte HP, Ultimaker, B9Creations, Shining 3D, LMI Technologies et Sicnova 3D. »

3DZ annonce également la distribution de solutions FDM grand format, notamment l’imprimante 3D JCR 1000 et son volume d’impression de 1000 x 600 x 600 mm et la JCR 600 (600 x 400 x 500), mais aussi des scanners de rétro-ingénierie et de contrôle de qualité tel que Cloneinspector 3D. Fondée il y a 10 ans, la société qui compte aujourd’hui plus de 100 personnes, possède une solide expérience et des collaborations avec des sociétés d’ingénierie de pointe telles que Pedrollo pour l’installation de la 3D Systems Prox800 pour le prototypage et Weerg pour l’acquisition d’imprimantes 3D HP.

« Nous avons été parmi les premiers à croire en l’impression 3D pour l’avenir de fabrication et nous croyons que nous commençons tout juste à entrevoir les possibilités que peut offrir cette technologie. » Conclut Sandro Festa.

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn