Ansys fait l’acquisition d’un spécialiste en simulation de fabrication additive métallique

Editeur de logiciels spécialisé dans la simulation numérique, l’américain Ansys a profité du dernier Formnext pour officialiser l’acquisition de son compatriote 3DSIM. Basée dans l’Utah cette société fondée par Brent Stucker est l’un des rares acteur du marché à proposer un processus complet de simulation de fabrication additive métallique. Recourant le plus souvent à de puissants lasers, l’impression 3D métal induit en effet des élévations et des chutes très rapides de température qui peuvent causer en autres des déformations. La solution de simulation ANSYS-3DSIM vise à atténuer ces risques et à développer des pièces à la fois plus résistantes et plus légères.

« La combinaison gagnante de nos logiciels sera sans nul doute un atout pour nos clients »

« Nous sommes ravis de faire partie de la famille ANSYS, riche de 50 ans d’expérience, et d’aider les clients à concrétiser leurs promesses produits », a déclaré Brent Stucker, CEO de 3DSIM. « La combinaison gagnante de nos logiciels sera sans nul doute un atout pour nos clients et pour l’ensemble de l’industrie. »

« 3DSIM ouvre de nouvelles voies d’innovation »

3DSIM inclut deux produits : exaSIM et Flex. Destinée aux opérateurs de machines et aux concepteurs, exaSIM est une solution cloud capable de fournir des prédictions pour identifier et traiter les contraintes résiduelles, mais aussi les distorsions et les défaillances de construction. Le logiciel permet en outre d’aider les utilisateurs à atteindre des tolérances de pièces et à éviter les échecs de construction sans expérimentation physique. Destiné aux ingénieurs et chercheurs, le second logiciel dénommé FLEX définit quant à lui les paramètres optimaux pour une machine de fabrication additive et les matériaux donnés. Il permet d’obtenir le meilleur niveau de qualité possible et peut prédire la microstructure et les propriétés de la pièce avant sa fabrication.

« La fabrication additive est en passe de transformer les méthodes de fabrication et 3DSIM ouvre de nouvelles voies d’innovation », a déclaré Shane Emswiler, vice-président et directeur général d’ANSYS. « Avec l’intégration d’exaSIM et de FLEX à la plateforme Workbench, ANSYS va offrir à ses clients le seul processus de simulation additive complet disponible sur le marché. Cela stimulera l’innovation, accélérera la mise sur le marché des produits et réduira les coûts de fabrication dans toutes les industries. »

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn