Potterbot XLS-1 : une imprimante 3D grand format pour la céramique

imprimante 3d à céramique Potterbot XLS-1

Fort de sa grande dureté, sa non ductilité et sa haute température de fusion, la céramique est un matériau phare des arts de la table, de plus en plus exploité en impression 3D pour la fabrication de dispositifs médicaux ou de pièces industrielles. Alors qu’XJET officialisait dernièrement une version optimisée de son système à jet d’encre pour la céramique, le fabricant américain 3D Potter a levé le voile sur une machine grand format : la Potterbot XLS-1.

S’affranchissant des systèmes d’impression 3D traditionnels – cartésiens ou delta – cette imprimante 3D développée en collaboration avec Emerging Objects exploite un système similaire aux bras robotisés lui permettant d’imprimer de très grands objets en céramique, soit jusqu’à 3 mètres de haut pour autant de diamètre. Outre le volume des objets, étant dépourvu de plateau, ce système permet à ses utilisateurs d’imprimer à 360 ° et de fabriquer plusieurs objets autour de la machine de façon séquentiel à même le sol. La Potterbot XLS-1 permet en somme de coupler l’impression 3D grand format à la personnalisation de masse, tout en proposant une solution peu encombrante.

A l’image de son volume de fabrication, la Potterbot XLS-1 embarque un réservoir pouvant contenir jusqu’à 4 litres d’argile. Le tout est connecté à un tuyau d’extrusion pouvant supporter jusqu’à 108 kilos de matière. Outre l’argile, l’imprimante est compatible avec le polymère et le béton mais aussi des matériaux alimentaires en adaptant sa tête d’impression.

La structure de la Potterbot XLS-1 a été fabriquée avec un alliage d’aluminium de classe aéronautique 6061, utilisant à la fois des composants CNC et des composants soudés pour une résistance et une rigidité maximales. Les moteurs sont équipés d’un capteur télémétrique pour mettre continuellement à jour leur position et éviter ainsi les erreurs d’impression. Comme toute imprimante 3D la Potterbot XLS-1 nécessite un fichier stl et un logiciel de tranchage. 3D Potter recommande l’utilisation de Simplify3D.

Vendue 13 900 $, la Potterbot XLS-1 vient compléter une large gamme de machines comprenant huit modèles en tout. 3D Potter propose des imprimantes 3D plus accessibles comme la 3D PotterBot Mini 7 à 4590 $, mais aussi des systèmes à UV comme la 3D PotterBot 7 UV.

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn