3D4Makers créé des filaments d’impression 3D plus performants grâce à son système d’extrusion à jet d’air

Start-up néerlandaise spécialisée dans les matériaux d’impression 3D, 3D4Makers utilise un système d’extrusion unique lui permettant de produire des filaments plus performants. Particulièrement novateur, son procédé de fabrication porte sur le refroidissement du plastique pendant la phase d’extrusion. En temps normal, les filaments extrudés sont refroidis en étant plongés dans un bain d’eau. Une technique particulièrement efficace permettant d’assurer un diamètre et une forme régulière mais qui a aussi ses inconvénients. En effet, une partie de l’eau étant absorbée par le filament, celui-ci doit être cuit plusieurs heures pour évacuer l’humidité, affectant ainsi la qualité du filament.

Pour pallier à ce problème, 3D4Makers a développé un système de refroidissement à jet d’air haute pression. Issue de deux ans de développement, cette technique a l’avantage de refroidir le plastique plus précisément et uniformément, réduisant par la même occasion le temps de production en supprimant la phase de cuisson.

« des pièces imprimées en 3D plus solides et de meilleure qualité avec 3D4Makers »

« Grâce à notre procédé nous avons constaté une amélioration de l’adhésion des couches des pièces imprimées en 3D. Cela signifie que vous obtiendrez des pièces imprimées en 3D plus solides et de meilleure qualité avec 3D4Makers qu’avec tout autre fournisseur de filament. Le même grade de PLA issu du même fournisseur de plastique imprimera des tirages 3D plus résistant si nous le transformons en filament. » Explique 3D4Makers dans un communiqué.

Procédé traditionnel avec refroidissement par eau

Selon le fabricant néerlandais, ses filaments présenteraient également une meilleure résistance aux chocs que ses concurrents, avec une meilleure tolérance sur le diamètre et la rondeur. Son procédé permettrait en outre de produire des matériaux 100%, sans aucun additif ajouté comme des plastifiants. « Nos matériaux sont également ionisés et de nombreux sont homologués en contact avec les aliments et sont biocompatibles ou biodégradables. » Précise 3D4Makers.

Fondé en 2014 par Jasper Wille et son père Jan-Peter, 3D4Makers produit une très large gamme de filaments pour imprimantes 3D. Outre les classiques ABS et PLA, la start-up propose des matériaux plus techniques tels que le le PLLA, le PEEK, le PETG ou encore le HEMP. Il est également le premier fabricant à avoir développé un filament PCL (polycaprolactone), polyester biodégradable à bas point de fusion utilisé notamment pour la fabrication de dispositifs médicaux.

Test impression sur PLLA

Impression sur filament PEEK

JE PARTAGE !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn